Auteurs

BOURLIAGUET Léonce (1895-1965)

 

Instituteur en Périgord, où il applique des méthodes aussi « révolutionnaires » qu’efficaces pour l’épanouissement de ses élèves, il devient ensuite le plus jeune inspecteur de l’enseignement primaire. À partir de 1930, c’est en tant qu’écrivain que Léonce Bourliaguet va s’exprimer le plus complètement.

Très attaché à sa ville natale de Thiviers, il y situe l’action de certains de ses romans. Auteur de récits de guerre, mais surtout de contes et d’ouvrages pour la jeunesse, il est traduit dans plusieurs langues et édité jusqu’au Japon. Pédagogue et pacifiste, il reçoit de nombreuses récompenses comme le Prix de l’enfance du monde en 1956 avec Pouk et ses loups-garous.

 

Le berceau périgourdin

 

 

BRUA Nicolas

 

Nicolas est né boulevard Jourdan à Paris, en 1969. Depuis l'âge de cinq ans, il partage sa vie entre l'agitation de la capitale et la quiétude d'un petit village du Périgord, et depuis une vingtaine d'années, il s'y emploie à la restauration pierre par pierre d'une ruine perdue au milieu des champs et des bois. En 2015, il a déménagé à Bordeaux où il a mis un point final à son nouveau roman.

 

Pieuvre 

BUCY Jérôme

 

Parce qu’il affectionne lui aussi l’imaginaire et le mystère, l’auteur de polars (« Jérusalem interdite » pour n’en citer qu’un) s’est attaché à une histoire imaginée et illustrée par des élèves de CP/CE1. Semaine après semaine, il a transmis à des enfants enthousiastes et motivés, ses techniques pour construire une intrigue, maintenir un suspense etc.

Il aura permis au beau projet pédagogique de devenir un véritable projet éditorial, et aux petits auteurs de vivre une aventure extraordinaire.

 

La grotte aux 1 000 trésors

 

L’incroyable voyage de Madeleine

 

Mais où est passé Symba ?

 

 

DARTENSET Michel

 

Né en 1968 à Bergerac, Michel Dartenset aime s’exprimer par la photographie, dont il a fait sa profession, et par l’écriture dans laquelle il trouve un espace supplémentaire de liberté.

 

Ouvrages photos :

Du Vieux Logis à Trémolat

Burkina Faso, la piste de l’école

À la découverte de Jumilhac...

La route des bonnes fontaines ...

À la découverte de Villars

 

Théâtre :

La Voie des loups 

L'arbre à cartables

 

 

Pour suivre son travail de photographe professionnel :

www.micheldartenset.com

 

GUILLERY Catherine

 

Catherine Guillery est née à Paris en 1950. Après des études littéraires, elle part à l’étranger où elle enseignera le français. De retour en France, elle reprend des études d’art et de philosophie, puis s’installe dans le Sud-Ouest et se consacre plus intensément à l’écriture auprès de son époux, l’écrivain Serge Montigny.

Poète, conférencière, auteur de pièces de théâtre, de nouvelles et de récits, Catherine Guillery est vice-présidente de la Société Les Amis de la Poésie à Bergerac et secrétaire de l’Académie des Lettres et des Arts du Périgord.

 

L’évolution de l’humanité au fil des époques et la quête intérieure de l’être humain sont au centre de ses écrits.

                                

Une enfance pour toujours 

 

 

HERGUIDO Annie

 

De 1964 à 2001, Annie Herguido a enseigné l’espagnol dans des établissements d’Excideuil, Chamiers et Périgueux, principalement dans les lycées Laure Gatet et Bertran de Born. Depuis qu’elle est retraitée, elle se consacre aux recherches historiques relatives au Périgord, et a déjà publié trois ouvrages de référence sur “Joseph de Mourcin”, “Savignac-Les-Églises” et “Coulaures”. Elle multiplie les conférences et les interventions dans les domaines du patrimoine historique et littéraire. 

Préfacière de la réédition du "Berceau périgourdin" de Léonce Bourliaguet, Annie Herguido est également souvent sollicitée par les bibliothèques et les sociétés savantes pour parler de la vie et de l'oeuvre de cet auteur.

 

 

 

4 000 élèves, quelle aventure !

 

Une odeur de pain chaud

 

Le boulanger de Plaisance

 

 
 

 

HUET-DARTENSET Corinne

 

La plupart du temps elle préfère rester dans l’ombre des auteurs mais elle en sort parfois, pour accompagner de ses textes, les photos de son mari.

 

 

Du Vieux Logis à Trémolat

 

Burkina Faso, la piste de l’école

 

À la découverte de Jumilhac-Le-Grand

 

La route des bonnes fontaines aux pays de Jumilhac-Le-Grand et des Monts de Châlus

 

A la découverte de Villars

 

JEANNOT Jean-François

 

Jean-François Jeannot est né en 1973 et réside en Dordogne.

Depuis qu’il sait tenir un stylo, il n’a eu de cesse de mettre sur le papier le monde foisonnant qui lui chatouille l’esprit. Un certain coup de crayon l’amène aux Beaux-Arts puis c’est en devenant père qu’il trouve enfin un format qui lui correspond : le roman jeunesse. Voilà pour lui une formidable occasion d’exprimer sa créativité et de transmettre des messages qui lui sont chers. Jean-François Jeannot a été correspondant de presse, il travaille dans la communication culturelle et anime également des ateliers de peinture suivant la méthode Stern.

 

Loulou Farfelu et les différences

Loulou Farfelu et les sept Doigts de la Main

 

 

 

 

SOCARD Jean-Paul

 

 

 

Jean-Paul Socard est agrégé d’anglais, il a exercé comme maître de conférences à l’université de Paris III et à la faculté des Lettres de Limoges. En 2011, il publie "Georges de Peyrebrune, itinéraire d’une femme de lettres du Périgord à Paris" pour que l'on découvre ou redécouvre cette intellectuelle passionnée.

 

 

Les Ensevelis

 

TARDIEU Jacques

 

Passionné de peinture, de lecture et de poésie, ce jeune retraité de l’enseignement publie en 2005 « La Colline aux genièvres », récit de ses souvenirs d’instituteur débutant au fin fond du Quercy Blanc dans le début des années soixante. Le succès l’encourageant, il se lance dans l’écriture d’un roman avec « La Maison du fou », qui obtient le Prix littéraire d’Aquitaine en 2011.

 

Dans « Pleure pas, Ramona », se retrouvent, sur fond de guerre d’Algérie, les thèmes qui lui sont particulièrement chers : l’amour de la nature et des gens simples, la nostalgie de l’enfance et le respect des autres dans leurs différences.

 

 

La force de ses personnages et la poésie de ses descriptions lui ont valu d'être sélectionné pour le prix Augiéras 2016 et d'obtenir une mention spéciale du jury.

 

Pleure pas, Ramona

 

TESTUT Michel

 

 

Né à Brive en 1943 et auteur à ce jour d’une vingtaine d’ouvrages, Michel Testut revendique une prose poétique et une écriture toute en simplicité et en émotion, et s’il se pose volontiers en moraliste, c’est pour mieux défendre et communiquer sa conception du bonheur.

 

Il a reçu en 2008 le Grand Prix international de littérature, décerné sous l’égide du Sénat par la Société des poètes et artistes de France.

 

 

Éloge du rabiot